Questembert. La Bogue d'Or souffle ses 105 bougies

 

Les médaillés et les présidents de sections
Les médaillés et les présidents de sections
L'assistance
L’assistance

 

 

Près de 300 personnes ont participé, lundi soir, à ce qui est devenu un rituel. Chaque année une des sections de la Bogue d’Or, le grand club sportif de Questembert organise un repas qui permet à la fois de fêter l’anniversaire du club, de permettre aux membres de chaque section de se rencontrer, d’échanger. Et enfin ce rendez-vous annuel est l’occasion de remettre quelques médailles.
Et lundi soir, la Bogue d’or soufflait ses 105 bougies, excusez du peu! D’ailleurs Pascal Le Port est revenu aux origines du club, c’est à dire à une fameuse réunion qui en février 1909 réunissait le maire mais aussi M. Loisel, plus connu sous le nom de frère Casimir et de M. L’abbé Terrien. Une dizaine de jeunes participaient à cette première réunion. Trois activités étaient alors proposées : la gymnastique, le football et le tir (pour la préparation militaire).
Aujourd’hui la Bogue d’or, c’est un millier d’adhérents répartis dans hui sections (Football, gymnastique féminine et masculine, tennis de table, marche, twirling, pétanque, escalade) auquel il convient d’ajouter la Questembertoise. Certes, le football se taille la part du lion, mais les autres sections sont particulièrement dynamiques et le club ne cesse de se développer. Ainsi, très récemment, une nouvelle section (l’escalade) est venu en grossir les rangs.
« Ses projets éducatifs s’inscrivent dans la tradition et la modernité », analyse le président selon qui la vitalité la B.O le doit « à nos centaines de dirigeants et accompagnateurs engagé au service de la réalisation et de la promotion de la personnes humaine dans toute sa dimension, à travers toutes les activités sportives…/…à cette préoccupation constante de ses dirigeants, qui sont acteurs du lien social, des convitions qui ont animé et animent encore toutes celles et tous ceux qui se reconnaissent à travers un même système de valeurs et vivent la fierté d’une foi dans l’acte gratuit qui donne tout son sens à l’engagement ».

Ceci dit dans une ambiance plutôt détendue, des regrets ont émergé notamment du côté de la pétanque qui espère des aménagements. Prenant la parole, Marie-Annick Martin, le maire a souligné l’importance des valeurs que véhicule le sport, des valeurs plus importantes que jamais. « Je sais qu’il y a des nostalgiques du passé, mais avec notre nouvelle municipalité nous vous assurons que nous agirons, avec les moyens qui sont les nôtres, pour que vous puissiez continuer de porter haut l’image de la ville ». Au nom du député Paul Molac dont elle est la suppléante, Régine Leviavant a souligné combien le sport était un moyen de rapprochement entre les individus, rendant hommage au travail des bénévoles. « Une telle association est indispensable à Questembert et l’aspect financier est important pour les associations », a-t-elle insisté.
« La Bogue d’Or a besoin de l’aide de la municipalité comme de celle d’autres organismes d’Etat pour développer ses activités. et la municipalité a besoin de structures comme les notres pour donner des occupations aux jeunes », a insisté Pascal Le Port avant de passer le micro à Antoine Oilleaux qui orchestrait la remise des médailles

Une pluie d’éloges et de médailles pour le président

De droite à gauche Antoine Oillaux, Gérard Rivalin, Michel Le Gallo, Pascal Le Port et son épouse et marie-Annick Martin le maire.
De droite à gauche Antoine Oillaux, Gérard Rivalin, Michel Le Gallo, Pascal Le Port et son épouse et marie-Annick Martin le maire.

 

Pascal Le Port est un président très apprécié des membres du club, si l’on en juge par les nombreux éloges qui lui ont été décernées par Antoine Oillaux qui retraçait sa carrière, par le cadeaux que lui ont offert l’ensemble des présidents de section. Rien d’étonnant pour un homme qui a consacré une bonne partie de sa vie au développement du monde associatif et sportif, mais aussi au bénévolat, comme son épouse d’ailleurs qui a également été mise à l’honneur.

Et tout ça, ça transparait dans … les médailles. Deux lui ont été remise au cours de la soirée. La première est la médaille fédéral vermeil et la seconde est une distinction ministérielle, la médaille d’argent jeunesse et sports. Cette médaille ne peut être remise que par un délégué de la FSCF qui a déjà un grade supérieur. C’est donc le président de la FSCF, Michel Le Gallo -médaille d’or- qui a épinglé Pascal Le Port, visiblement très ému.

 

 

Les médaillés. Quatre autres médaillés étaient absents : Cécile Jaffre, Christian Daniel, Jean Roux, Odile Le Pironnec (cliquez sur les images pour les agrandir) :

There are no photos with those IDs or post 9297 does not have any attached images!

 

C'est au twirling et au tennis de table qu'incombait l'organisation de la soirée
C’est au twirling et au tennis de table qu’incombait l’organisation de la soirée

 

 

 



'Questembert. La Bogue d'Or souffle ses 105 bougies' a 1 commentaire

  1. 12 novembre 2014 @ 3 h 00 min Christian Renevot

    Bravo pour ton reportage sur les 105 ans de la B.O.

    Répondre


Voulez-vous laisser un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.